10.01.2018

De nouveaux entrants dans le domaine public

Chaque 1er janvier réserve son lot de cadeaux un peu spéciaux: les œuvres d’artistes décédés il y a 70 ans qui deviennent librement accessibles dans le domaine public. La liste suisse 2018 comprend notamment Ricarda Huch, C.F. Ramuz ou encore Augusto Giaccometti.

Comme chaque début d’année civile, les activistes du domaine public listent les noms des artistes, des scientifiques et des politiciens qui font partie des nouveaux entrants dans le domaine public. Si cela ne signifie pas que leurs œuvres sont déjà disponibles, cette démarche s’apparente comme une incitation à le faire.

Parmi nos concitoyens suisses se trouvent trois noms particulièrement remarquables: Ricarda Huch, C.F.Ramuz, ainsi que l’artiste visuel Augusto Giaccometti. Ricarda Huch (1864) était une écrivaine allemande qui a vécu une grande partie de sa vie à Zurich en tant que bibliothécaire et enseignante. Charles Ferdinand Ramuz (1878-1947) fut quant à lui l’un des écrivains les plus importants du 20ème siècle en Suisse romande. Augusto Giaccometti (1877 – 1947) fut pour sa part un artiste de Bregaglia, Tessin–il appartient à la famille de l’artiste Giaccometti et a conçu la zone d’entrée du quartier général de la police zurichoise, entre autres.

A l’étranger, on redécouvre aussi de grands noms: parmi ceux-ci se trouvent en effet l’écrivain allemand Hans Fallada (1893 – 1947), le peintre Pierre Bonnard (1867-1947) ou encore l’homme d’État Winston Churchill (1871-1947), qui a produit un important travail de livres de voyages et de souvenirs en parallèle de ses activités.

Du côté des militants du domaine public, on se réjouit également d’un certain nombre de noms moins connus tels que Friedrich Attenhuber, Arthur Machen ou Lilliy Reich; pour celles et ceux qui auraient le temps et le loisir de parcourir cette liste internationale,  nous pouvons vous assurer d’une façon ou d’une autre de nombreuses découvertes.

Dans le cas contraire, Digital Brainstorming soutient la volonté des militants du domaine public suisse et c’est avec impatience que nous attendons que toutes ces nouvelles œuvres qui doivent être numérisés pour la première fois soient rendues disponibles au plus grand nombre–sans oublier leur futur détournement, appropriation et autres remixes.

Le site Internet des activistes suisses du domain public
Une liste significative des nouveaux entrants du domaine public mondial

Notre illustration de C.F. Ramuz est l’œuvres d’Eduoard Vallet (1876 – 1929).



Publié par julien le 10.01.2018 07:20 dans Lire, Participer, Regarder




Également