07.09.2018

Belle audience pour les cloches de vache d’Alain Bellet

Le week-end du 11 et 12 août, environ 200 personnes se sont rendues à la montagne zurichoise afin d’assister au concert de cloches de vaches. Trois compositions différentes ont été réalisées.

Ring the Cows – L’artiste Alain Bellet prépare ses cloches.  Photo Dominik Landwehr, Pour-cent culturel Migros

Quiconque voulait voir–et écouter–l’installation de clochers de l’artiste franco-suisse Alain Bellet pendant le week-end a dû se laisser aller. Apparemment, cela n’a effrayé personne; le samedi, pas moins de 60 personnes, et dimanche, ce sont même 120 invités qui se rendirent à ce concert particulier. 25 personnes ont elles assisté à la discussion du mardi à Zurich.

Ring the Cows – Une installation d’Alain Bellet.  Photo Dominik Landwehr, Pour-cent culturel Migros

Le concert s’est tenu à la ferme «Puureheimet» de la Fondation Brotchorb – une fondation appartenant à l’œuvre sociale du pasteur Sieber. Le directeur de l’exploitation, Emanuel Wagner–qui voyage de temps en temps en tant que musicien lui-même–fut enthousiaste dès le départ, ce qui a facilité la mise en œuvre du projet.

Ring the Cows – Le directeur de l’exploitation agricole, Emanuel Wagner, était convaincu depuis le début; le président de la Fondation Pureheimet Brotchorb, Fritz Autenrieth, était lui aussi enthousiaste.  Photo Dominik Landwehr, Pour-cent culturel Migros

Ce week-end a toutefois montré que Ring-the-Cows est une installation assez élaborée. En effet,  Alain Bellet a dû initialement modifier dix cloches pour pouvoir les contrôler avec un logiciel sur l’ordinateur.

Ring the Cows -Alain Bellet (à droite) et Ephrem Lüchinger ont conçu ensemble la première soirée du 11 août 2018.  Photo Dominik Landwehr, Pour-cent culturel Migros

Une fois ce tour de passe-passe électronique résolu, il était possible de jouer de vraies compositions. Deux musiciens ont montré le potentiel de cette installation: Ephrem Lüchinger, compositeur de musique de film (le samedi) et Julian Sartorius, artiste impliqué dans de nombreux projets en tant que batteur (le dimanche)–ses œuvres furent également ici très percutantes. Ces deux interventions furent à chaque fois une grande surprise pour le public et pour eux-mêmes, personne ne pouvait imaginer à l’avancer que cette configuration permettait de jouer des œuvres aussi complexes.

.Ring the Cows – Alain Bellet (à droite) et Julian Sartorius ont conçu ensemble la deuxième soirée du 12 août 2018. Photo Dominik Landwehr, Pour-cent culturel Migros

Le musicien Julian Sartorius a joué en live: avec une petite batterie, il a pu accéder aux dix cloches en temps réel. Photo Dominik Landwehr, Pour-cent culturel Migros

Alain Bellet après la deuxième représentation – tout s’est bien passé: What is next? – Photo Dominik Landwehr, Pour-cent culturel Migros.

L’ensemble des performances a également été capturé en vidéo. Le documentaire vidéo sera en ligne début septembre sur YouTube.

Ambiance du soir sur le Hinterbuchenegg. Photo Dominik Landwehr, Pour-cent culturel Migros.

Retrouvez la page contenant les informations sur l’événement «Ring the Cows» organisé par Digital Brainstorming

Publié initialement en allemand par Dominik Landwehr le 13 août 2018, traduit et adapté par Julien Gremaud.



Publié par julien le 07.09.2018 13:30 dans Ecouter, Participer, Regarder


Keywords: [Vidéo]


Également