06.12.2018

Une nouvelle vie pour les biens culturels détruits

Le temple de Baalshamin est l’un des nombreux joyaux culturels complètement détruits par la guerre en Syrie – avec d’innombrables autres à Palmyre et ailleurs. Des chercheurs de l’Université de Lausanne vous vont donner une idée de l’importance de ce lieu dans un projet international majeur.


Le temple de Baalshamin à vol d’oiseau – vers le milieu des années 50. (Collection Collart Uni Lausanne)

Avec « Cités millénaire – un voyage virtuel de Palmyre à MossoulL», le très réputé Institut du Monde Arabe de Paris vous invite en ce moment à un voyage virtuel dans un pays dévasté. Dans cette présentation où l’accent est mis sur les biens culturels détruits, une œuvre de l’Université de Lausanne occupe une place de choix; il s’agit en effet de la reconstruction du temple Baalshamîn, un bâtiment qui a été utilisé par diverses cultures et religions du Ier siècle av. J.-C. au 7ème siècle après le Christianisme, de la période hellénistique aux Romains, de Byzance aux débuts de la culture islamique.

L’accent de ce projet lausannois est mis sur la reconstruction: grâce à la réalité virtuelle, les visiteurs peuvent découvrir ce temple. Ce tour de magie a été rendu possible par une heureuse coïncidence: l’Université de Lausanne possède l’un des plus importants archéologues de l’histoire de la Suisse dans le domaine: Paul Collart (1902-1981), qui a documenté les sites de Palmyre depuis les années 1950, la première grande fouille suisse menées à l’étranger.

L’application de la réalité virtuelle n’est qu’une petite partie du projet. Dans une une chronologie, les différentes étapes historiques de ce temple sont présentées ici. Le public aura finalement accès aux documents d’archives sous forme de photos, de dessins, de cartes et même de journaux de fouilles entiers.

Les chercheurs de l’Université de Lausanne travaillent dans un groupe international comprenant notamment la start-up française Icononem mais également la société de jeux informatiques Ubisoft.

L’exposition à Paris est visible jusqu’au 10 février 2019. («Cités millénaires Voyage virtuel de Palmyre à Mossoul»).
Le site web des chercheurs lausannois indique quant à lui l’état d’avancement du projet.


Simulation 3D du temple avant la destruction. ®ICONEM_DGAM®ICONEM_DGAM

Article traduit de l’allemand, initialement publié en allemand par Dominik Landwehr le 1er décembre 2018.



Publié par julien le 06.12.2018 04:30 dans Uncategorized


Keywords: [société]


Également