17.03.2019

Un Frankenstein futuriste au Schauspielhaus de Zurich

Portant une vision de l’homme plus pertinente que jamais, l’histoire de Frankenstein est probablement l’oeuvre de science-fiction la plus populaire dans la littérature mondiale. Le Schauspielhaus de Zurich la mettait en scène cet hiver dans une version futuriste de Dietmar Dath.

L’histoire de Frankenstein se voit sur la scène du Schauspielhaus comme un jeu d’ordinateur. Aux commandes, le réalisateur Stefan Pucher et le concepteur de jeu Victor Morales. Ambiance sobre, couleurs froides, une grande dose de brouillard artificiel et des rideaux transparents, mais aussi beaucoup d’effets vidéo et de la musique électronique – l’œil ne sait plus ce qui est réel et ce qui est fictif. On peut se concentrer sur l’histoire et sur le docteur Frankenstein, joué ici par Edmund Telgenkämpfer. On peut également admirer sa propre créature (jouée par Robert Hunger-Bühler), qui, rapidement, développe sa propre vie incontrôlable et prend des allures de créature réelle. On n’oubliera pas la femme robot Elisabeth Lavenza, interprétée par Lena Schwarz.

 

L’auteur de science-fiction et ancien journaliste Dietmar Dath a parcouru en long et en large le livre de Mary Shelley écrit en 1831 et l’a complété avec de nombreuses références actuelles et digressions philosophiques. L’oeuvre est conséquente mais mérite le détour, notamment en raison de la mise en scène réalisée par Barbara Ehnes.

 

Mary Shelley (1797 – 1851) a publié l’histoire de Frankenstein dès 1818 – les livres sont disponibles gratuitement en traduction anglaise et allemande et peuvent même être téléchargés à partir d’Internet sur Amazon. Elle a commencé à raconter l’histoire en 1816 alors qu’elle était en vacances avec des amis au bord du lac Léman – cette année sans été est sombre et froide en raison de l’éclosion du volcan Tambora l’année dernière. Viktor Frankenstein serait donc suisse dans son histoire … Conçue comme une pluie d’horreur et d’horreur, cette histoire a fondé le genre du roman gothique.

Photos: Frankenstein au Schauspielhaus de Zurich, une scénographie de Barbara Ehnes

Article Dominik Landwehr initialement publié le 15 janvier 2019, traduit et adapté par Julien Gremaud



Publié par julien le 17.03.2019 10:47 dans Participer, Regarder


Keywords: [Vidéo]


Également